• La Fille des Deux Mondes, tome 1

    Auteur : C.C. Hunter

    Tome 3

    Genre : fantastique / young adult

    Avis rapide : ^^

    Résumé : Une fois de plus, Riley Smith, 17 ans, se retrouve dans le rôle de la nouvelle du lycée dans une petite ville du Texas. La jeune fille vit seule avec son père, qui ramène souvent du travail à la maison… Le problème, c’est qu’il est croque-mort. S’il ne se rend pas compte que ses défunts clients le suivent jusqu’à chez lui, Riley, elle, les voit, et peut même communiquer avec eux. Elle devient leur confidente, leur dernier contact avec le monde mortel, et les aide à passer dans l’au-delà. Mais Abby, une jeune fille portée disparue, n’est pas prête à partir : son corps n’a pas été retrouvé et Riley est la seule qui puisse dénoncer son meurtrier. Seulement, cette mission place la fille du croque-mort en haut de la liste des prochaines victimes du redoutable tueur en série… Et si son seul espoir résidait en Hayden, cet esprit fascinant qui ne ressemble à aucun autre, et qu’elle aimerait ne jamais voir repartir ?

    Ayant adoré la précédente série de l'auteur (Nés à Minuit), j'ai tout naturellement bondi sur ce partenariat quand je l'ai vu apparaître ! Dans un petit coin de ma grosse tête, je craignais un peu la déception qu'on éprouve parfois devant la nouvelle œuvre d'un auteur apprécié. Mais fort heureusement, cette appréhension n'a pas trouvé de justification, car j'ai adoré ce tome introductif !

    Disons-le tout de suite, ici il n'y aura pas énormément de surprises. Le thème abordé est somme toute habituel, l'héroïne n'a rien de particulièrement original et il n'est pas difficile de deviner la grosse "révélation" qui intervient dans le dernier chapitre. Et malgré tout, ce livre reste captivant d'un bout à l'autre, en partie grâce à la personnalité de Riley (et de son amie Kelsey) qui doit gérer son père en plus des fantômes qui viennent lui demander de l'aide.

    Riley est une héroïne assez classique, à la fois forte et fragile, qui accepte son don et essaie de s'en servir au mieux tout en regrettant de ne pas pouvoir avoir une vie plus ordinaire. Evidemment, se trouve au milieu de tout ça une amourette, voire le début d'un triangle amoureux. Ceux qui me lisent souvent sauront que j'ai tendance à grincer des dents devant ce procédé trop souvent répété dans les livres, mais disons que dans ce premier tome ça reste léger et plutôt sympathique. Pour autant, je crains des complications dans le tome 2, mais je me trompe peut-être, allez savoir !

    Je suis ressortie de cette lecture avec d'autres interrogations sur le contenu du tome 2. Première préoccupation : le père de Riley est-il vraiment totalement dépourvu de don ? Son métier pose question, de même que son attrait pour la bouteille. Simple désespoir d'un veuf qui ne sait pas surmonter son chagrin, ou tentative désespérée de "noyer" un don envahissant ? Une certaine scène à la morgue a suscité mon intérêt... Quant à cette histoire de veuvage, disons-le clairement, j'ai de gros doutes sur sa réalité. La mère de Riley a disparu de la circulation quand elle avait 4 ans, mais est-elle véritablement décédée ? Je pressens plutôt le gros secret de famille, mais encore une fois, je peux me tromper !

    Niveau reproches, j'aurais aimé connaître la genèse du don de Riley. Il semble tout naturel pour elle du haut de ses 17 ans, mais comment s'est-il manifesté pour la première fois ?

    J'ai également trouvé l'histoire des lettres adressées à la police et aux journalistes un peu trop tirée par les cheveux, et le dénouement trop rapide. Mais c'est un tout petit reproche, qui n'a pas gâché ma lecture ! Au contraire, j'ai déjà hâte de retrouver Riley dans une nouvelle aventure !

    « La Nouvelle Arche, épisode 1Phantom Wheel »

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :